add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
juin 8, 2020

Après deux mois de permission de sortie de prison Habré regagne Cap Manuel

Après l’expiration des 60 jours de permission de sortie que lui avait accordée, le 6 avril 2020, le juge d’application des peines, dans le cadre du décongestionnement des prisons en période de pandémie de la Covid-19, l’ancien président tchadien, Hissein Habré, regagne sa cellule à la prison du Cap Manuel de Dakar, ce dimanche 7 juin 2020. L’annonce est faite par le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur les ondes d’Iradio. « L’affaire Habré est actuellement en instruction devant le juge de l’exécution des peines. Il va devoir retourner en prison demain, comme cela avait été indiqué », a fait savoir Me Malick Sall. Ce qui n’a pas manqué de soulevé l’ire de l’épouse de l’ancien homme fort de Ndjaména.  «Ce qui avait motivé cette autorisation de sortie, c’était la circonstance exceptionnelle de la crise sanitaire et la santé fragile du Président Habré qui, en étant exposé, pouvait avoir des risques importants. Il y a quelques jours, nos avocats ont fait une demande de renouvellement auprès du juge d’application des peines dans la mesure où les éléments qui avaient motivé sa sortie, c’est-à-dire la crise sanitaire et son état de santé sont toujours d’actualité. A notre grand étonnement, le juge a rendu une décision en refusant le renouvellement», avigoureusement dénoncé Mme Raymonde Habré.  A l’en croire, il faut que le président Habré réintègre la prison pendant un mois avant d’avoir la possibilité de demander une autre une permission. « C’est regrettable. Habré a 78 ans. Il est malade. Nous réclamons une expertise médicale pour nous dire si Habré est apte à continuer la détention», a-t-elle pesté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *