add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
juin 10, 2020

Crise à la RTS: Le personnel en colère contre le DG

A la radiotélévision Sénégalaise les travailleurs  sont en colère contre la direction pilotée par Racine Talla. Ce dernier est décrit comme le champion de la « mal gouvernance ».  
 
Si on se fie au communiqué la section SYNPICS RTS, « les nominations intervenues ces derniers jours sont fait sur la base de  copinage et non sur la compétence, le mérite et l’ancienneté, des critères qui ont toujours prévalu dans cette entreprise.»
Selon le document, la situation de l’IPM est devenue insoutenable avec des arriérés énormes (189.205.987 FCFA). « Ne soyez pas surpris si demain, un agent ou un membre de sa famille, est renvoyé par les pharmacies et structures de santé agréées. Pourtant la RTS prélève chaque mois sur nos salaires des montants importants qui ne sont pas reversés aux structures partenaires de l’IPM. La Direction Générale doit arrêter de jouer avec la santé des agents » peut-on lire de leur communiqué des agents de la RTS.
 
 « Les antennes de la RTS sont devenues pauvres en programmes de qualité parce que des agents très compétents sont écartés au profit de personnes pas à la hauteur mais qui sont juste dans les bonnes grâces du Directeur Général et de son équipe. Émissions de haute facture. Et dire que la RTS dispose encore de compétences qui peuvent relever le niveau de l’antenne », dénoncent les syndicalistes.
 
Le projet HD s’est révélé être un gros scandale, pourtant l’Etat a mis à la disposition de la RTS un budget de 13 Milliards pour le passage au tout numérique. Mais le matériel acquis n’est pas des meilleurs. Une bonne partie est tombée en panne. A titre d’exemple : le car mix transmission se trouve en Belgique pour réparation, moins de 2 ans après son arrivée.
 
Compte tenu de tout cela,  le DG Racine Talla n’est plus l’homme de la situation. Dailleurs Un plan d’actions est en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *