add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
août 14, 2020

Eventuel 3e mandat: Ces obstacles qui bloquent la candidature de Macky

Alors que ses homologues de Côte d’Ivoire et de Guinée semblent dégager tous les obstacles sur leurs chemins pour un troisième mandat, le Président Macky Sall, suspecté de vouloir se représenter en 2024, est plus que jamais dans une position inconfortable. Selon le journal Sud Quotidien, l’engagement des jeunes sénégalais et la Constitution de 2001 sont autant d’éléments qui risquent de faire voler en éclat le rêve d’un troisième mandat prêté à l’actuel chef de l’Etat.

La première chose qui n’a rien à voir avec le débat juridique qui ne milite pas en faveur de cette candidature reste sans nul doute la bombe à retardement qu’est la jeunesse sénégalaise. Contrairement à la Guinée ou la Côte d’Ivoire où les alternances politiques sont faites par le biais d’une combinaison politico-militaire, au Sénégal, c’est plutôt l’engagement de la jeunesse qui, pour le moment fait et défait les changements de régime. En 2000, comme en 2012, son engagement a été plus que déterminant dans les batailles politiques qui ont abouti aux deux alternances. Outre cet aspect, il faut également citer le caractère différent du contexte des candidatures pour un 3ème mandat des présidents, ADO et d’Alpha Condé et celui du président Sall, au cas où il déciderait de renier une fois de plus son engagement.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *