add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
juillet 2, 2020

La Covid en chiffres au Sénégal en 4 mois: 7054 cas positifs, 121 décédés, 4599 guéris, 1 évacué, 2333 patients sous traitement

Depuis le début de la pandémie du coronavirus, il y a 4 mois, le Sénégal a enregistré 7054 cas positifs dont 4599 guéris, 121 décédés, 1 évacué finalement décédé en France. Donc, ils sont 2333 patients à être sous traitement.

C’est le Directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous), Docteur Abdoulaye Bousso qui a ainsi fait le point sur la situation épidémiologique du coronavirus dans le pays.

« En termes de nombre de cas, nous avons une progression de 38 % avec plus de 2765 cas notés dans le courant du mois de juin. La proportion des guéris a évolué parce que nous étions à 2414 guéris, aujourd’hui nous sommes 4599 guéris.  Un taux de guérison à 65% », a-t-il informé. Tout en précisant qu’il y a une progression de 74 décèspour ce mois de juin comparé aux trois mois précédents.

En ce qui concerne, la progression des cas, Dr Bousso a affirmé que les contacts sont à 78,5%, les cas communautaires ont augmenté et sont aujourd’hui à 19,5% contre 10, 5% au mois dernier. Là où, les cas importés restent stables autour de 2%.

Pr Bousso a aussi indiqué que toutes les régions du Sénégal sont touchées. « Aujourd’hui nous avons 58 de nos 79 districts sanitaires qui sont touchés donc, une proportion de 65% des districts sanitaires touchés. Nous avons eu 21 districts qui n’ont jamais eu de cas et nous avons constaté 7 districts qu’on peut considérer comme inactifs. Ce sont des districts qui avaient des cas et qui, depuis 28 jours, n’ont plus de cas. Il s’agit de Diouloulou, Nioro, Diakhao, Sakal, Linguère, Goudiri et Kédougou », a expliqué le patron du Cous.

Concernant l’âge des patients, Dr Abdoulaye Bousso a renseigné qu’aujourd’hui, les moins de 20 ans représentent 16% des cas, entre 20 et 59 ans représentent 69% des cas et les 60 ans et plus représentent 15%.

Par rapport à la répartition des sexes, ajoute-t-il, c’est toujours les hommes qui viennent en tête avec 58,68% et les femmes 41,32% des cas.

« Pour les laboratoires, nous sommes à 88 106 tests effectués. L’Institut Pasteur de Dakar a procédé à 86% des tests et l’Iressef à 14% », a-t-il laissé entendre.

siky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *