add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
décembre 4, 2020

LE MINISTR PAPE AMADOU NDIAYE AU PRÉSIDENT DE «SIGGI JOTNA»

« Maan ak Abdoulaye Dièye dou ‘’mbourou ak soow’’ mais ‘’thiéré ak soow’’, donc ‘’xooyeul naan wala xooyeul tour’’ »

« Mon très cher jeune frère, Abdoulaye Dièye, Président du Mouvement ‘’Siggi Jotna’’, je vous respecte, parce que depuis que je vous ai connu, vous m’avez poliment, civilement traité avec tous les honneurs. Dans n’importe quelle situation que je vous trouve, vous ne bronchez point dès que je vous demande de vous en dispenser. Dans toute initiative, dès que vous sentez que je suis déjà sur ce terrain, vous vous retirez immédiatement, dans la plus parfaite politesse, pour éviter un quelconque télescopage ». Ces adorables propos émanent du Ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel, Dr Pape Amadou Ndiaye, qui, à la faveur d’une tournée auprès des leaders de la coalition présidentielle dans la ville aux-deux-gares, était venu prendre part à la cérémonie de la première édition de remise de bourses d’études offertes par le président du Mouvement citoyen «Siggi Jotna», Abdoulaye Dièye, ce samedi 28 novembre 2020, à Thiès. Et de souligner : «Un jeune leader d’une telle trempe mérite qu’on lui rende la sublime monnaie de sa pièce, sinon même plus…. C’est pourquoi j’ai jugé nécessaire d’effectuer ce déplacement pour venir lui rendre un hommage mérité, digne de son rang ». Aux yeux du nouveau Ministre Thiessois, « Personne, dans la capitale du rail, ne devrait perdre de vue ‘’l’engagement, aux côtés du Président Macky Sall, de ce digne fils de Thiès, un jeune leader très utile pour la cité, sensible aux préoccupations des concitoyennes et concitoyens, dont les ‘’actes positifs’’ dans le domaine surtout du social sont salués par les populations dans toute la ville de Thiès ». Selon lui, « l’adoption d’une telle pédagogie a toujours été la sève nourricière de l’appréciable philosophie du leader de ‘’Siggi Jotna’’. Un homme d’une sincérité exceptionnelle, qui a toujours privilégié l’acte à la parole, marche dans le droit chemin, qui donc doit avoir la conscience tranquille ». Le Ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel, Dr Pape Amadou Ndiaye, d’apes qui « Le Président Macky Sall tient beaucoup à ‘’l’unité des cœurs, des esprits et des idées’’ au sein de sa famille politique », s’est surtout permis de préciser, ce dans la plus totale franchise qui demeure une seconde religion chez lui, que : « Entre Abdoulaye Dièye et moi, ce n’est pas du ‘’mbourou ak soow’’ mais du ‘’thiéré ak soox’’, donc, ‘’xooyeul naan wala xooyeul tour’’. Le Président de ‘’Siggi Jotna’’, qui est un homme d’honneur dont la loyauté et la fidélité à l’égard des Thiessoises et des Thiessois se passent de commentaires, a toujours fait comprendre à son staff, ses jeunes, ses femmes, etc., ce depuis que son siège se trouvait à proximité de mon Cabinet, que : Dr Pape Amadou Ndiaye et moi, nous sommes ‘’un’’ et ‘’inséparable’’ ». Devant plusieurs personnalités de la coalition Benno Bokk Yakaar, à Thiès, l’éminent Dr Ndiaye a été catégorique : « Je suis venu rendre visite à un ami, un jeune frère, un jeune leader respecté et respectable sur toute l’étendue du territoire communale de Thiès. Je suis venu lui tendre la main dans l’espoir de bénéficier de son soutien dans l’acquittement de la mission que le Président de la République Son Excellence Monsieur Macky Sall a bien voulu confier. Une mission donc qui nous est toutes et tous assignée ».

Des bourses scolaires aux étudiants et élèves de Thiès

Devant le Ministre Dr Pape Amadou Ndiaye, les 150 étudiantes et étudiants bénéficiaires, venus de plusieurs régions du pays, de magnifier les «actes positifs» posés régulièrement par leur «bienfaiteur» dans le domaine du social. Toutefois, le président du Mouvement citoyen «Siggi Jotna», s’adressant à ces derniers, de leur faire comprendre que « ces  bourses sont la preuve de votre capacité  à vous engager dans vos études et vous distinguer. Elles vous procurent un soutien financier, bien sûr, mais elles reconnaissent surtout l’excellence de votre parcours et l’ampleur de vos efforts et de vos talents ». En souhaitant que « l’octroi de bourses d’études soit une tradition dans notre ligne d’action », Abdoulaye Dièye devait manifester sa « joie infinie » d’avoir « contribué modestement, pendant de longues années, à la formation de très nombreux étudiants ». Il ne manque pas de rappeller que « la quête du savoir rime avec celle de l’excellence, le savoir est le ciment qui doit construire une société », et que pour cela, « il faudra être passionné, avoir cœur à la réussite ». Selon lui, « l’excellence, c’est tout cela, être passionné pour ses études et la recherche, participer aux différentes dimensions de la vie universitaire et avoir à cœur de contribuer au progrès social ». C’est aussi, dit-il, « se démarquer, se distinguer, au sens noble du terme, ce non pas dans un esprit de compétition, mais plutôt un esprit de réussite ».

Le président du Mouvement citoyen «Siggi Jotna» a surtout mis l’accent sur le fait que « le capital humain, pilier essentiel du PSE, a comme base un enseignement, une formation de qualité ». Que « le chef de l’Etat Macky Sall tient particulièrement à la bonne formation des étudiants en adéquation avec les besoins des secteurs de notre économie, créateurs d’emplois et de richesse ». Aussi Abdoulaye Dièye conseille aux étudiants de « se surpasser, d’être endurants, créatifs, résilients, utiles et, au-delà, se passionner pour les études et les recherches », car, leur dira-t-il, « certes dans les études, le savoir, l’excellence, ne sont pas faciles à acquérir mais ils ne sont impossibles à avoir ou à acquérir, ils sont donc à votre portée ». Et de leur faire comprendre que « dans votre vie de tous les jours, vous devez cultiver certaines valeurs qui constituent des vertus cardinales qui fondent et valorisent notre société. Il vous faut ainsi faire preuve de discipline, de ponctualité, de rigueur, d’intégrité, mais aussi et surtout d’humilité. Humilité, car les hommes et les femmes de valeur sont ceux-là qui cultivent la modestie. L’humilité est, en effet, la preuve d’une grande force de caractère ». Surtout il les exhorte au « travail », ce qui, à ses yeux, « est le refrain des courageux, car le monde appartient aux vaillants ! » Avant de conclure : « Travaillez donc, parlez peu, agissez plus, car si les parleurs sèment, ce sont les silencieux qui récoltent. Vous êtes encore dans la force de l’âge, alors, ayez de l’audace, du courage et de l’imagination, et vous réussirez ! ». Tout en leur souhaitant « une très bonne année académique », prenant ainsi avec eux « rendez-vous très prochainement pour célébrer avec vous l’excellence pour votre consécration ».

« Je suis toujours prêt à accompagner l’Education pour relever le niveau de nos élèves, nos jeunes frères et sœurs, nos enfants. Il nous faut un suivi au niveau des écoles, pour recenser les meilleurs élèves et leur offrir des cadeaux et des bourses d’études ». C’est par ces mots que M. Abdoulaye Dieye a bouclé le concept appelé « Les Vacances Utiles de SIGGI JOTNA », initiées par la jeunesse de son mouvement citoyen qui a jugé nécessaire de jouer sa partition dans la riposte contre la recrudescence des cas communautaires. Et c’est par l’octroi de 500 kits scolaires aux élèves, après les avoir accompagnés durant les vacances en cours de renforcement, du 26 septembre au 24 octobre 2020, au grand bonheur de la population thiessoise, que le président du Mouvement citoyen «Siggi Jotna», Abdoulaye Dieye, toujours au chevet des couches vulnérables de la cité du rail, a clôturé les activités de vacances menées par sa jeunesse, pour accompagner le chef de l’Etat dans la politique de résilience destinée à barrer la route à la Covid-19 et prendre en charge ses effets, surtout économiques. Des jeunes qui, pour dérouler leurs activités de VUS, se sont engagés avec abnégation à « sensibiliser les populations sur les mesures barrières contre la covid19 pour une réduction des cas communautaires, distribuer 5000 masques, organiser une campagne de reboisement (500 arbres sont plantés) et une journée de don de sang (200 poches de sang sont mises à la disposition de la banque de sang), ce outre l’organisation de cours de renforcement à l’intention des élèves.

siky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *