add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
juin 19, 2020

Menaces de mort à Aïda Mbodj : Le Frn apporte son soutien au député, Diouf Sarr nie en bloc

Aïda Mbodj qui a reçu des menaces de mort après sa saisine de l’Assemblée nationale sur la Gestion des Fonds destinés à la lutte contre la Covid 19, peut compter sur le soutien du Front de Résistance Nationale (Frn), si toutefois elle décide de porter plainte.

Le Frn s’indigne de la menace de mort contre le député Aïda Mbodj. Cette coalition de l’opposition, qui pensait que ces pratiques d’une autre époque étaient révolues au Sénégal, est prête à l’accompagner dans toutes les procédures judiciaires qu’elle jugera utiles pour identifier, interpeller, poursuivre et sanctionner les responsables de tels actes indignes de notre démocratie.

Pour le Front de Résistance Nationale (Frn), la démocratie fait partie de l’Adn de notre pays et signifie notamment un débat et une compétition libre entre les différents acteurs, sans menace aucune ou autre procédé pour museler des adversaires

Interrogé par Source A, le ministre de la Santé et  maire de Yoff dont un de ses proches est mis au banc des accusés par le député, a botté en touche : « Je ne pense pas que des gens proches de moi puissent se permettre un tel comportement qui n’a rien à voir avec ma philosophie et ma conception de l’action publique ».

Pour rappel, Mme Aïda Mbodji avait fait l’objet d’une menace de mort au téléphone, mercredi, par un individu ayant utilisé un numéro privé suite au dépôt de sa question orale à l’Assemblée nationale pour interpeller le gouvernement sur la gestion de la « Force Covid-19.

Elle  a saisi l’Assemblée nationale pour que le parlement entende les ministres Abdoulaye Diouf Sarr et Mansour Faye, sur la gestion de la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *