add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
juillet 15, 2020

Nécrologie : Voilà un an que Tanor quittait ce bas monde !

Lundi 15 juillet 2019, la classe politique sénégalaise est endeuillée par la disparition d’Ousmane Tanor Dieng,en France, à l’âge de 72 ans, le Secrétaire général du Parti socialiste (PS) et président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), des suites d’une longue maladie. Un homme qui a fortement marqué le landernau politique sénégalais. Surtout sous le magistère du président Abdou Diouf durant le quel il était l’homme fort du pouvoir. Celui par qui tout passait en tant que ministre d’Etat, en charge des Affaires et services présidentiels et Premier secrétaire du  Parti socialiste après le congrès sans débats. 

A la suite de la perte du pouvoir en 2000, Ousmane Tanor Dieng, en vrai capitaine, est parvenu à recoller les morceaux qui restaient au Ps d’alors fortement secoué par le départ du président déchu, Abdou Diouf. En mars 2012, il contribue à la victoire de Macky Sall, au second tour de la présidentielle, contre Me Abdoulaye Wade, dans le cadre de la coalition Benno Siggil Sénégal pour ensuite « gouverner ensemble » avec lui, dans Benno bokk yaakaar (Bby). Une marque de fidélité et de loyauté au chef de l’Etat -dont il fut l’un des alliés politiques les plus importants, qui lui a valu, en guise de récompense, d’être porté à la tête du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), en 2016. Ce, en plus du quota des ministres socialistes dans tous les gouvernements qui se sont succédé sous Macky Sall. 

Il est, toutefois, à signaler que le décès d’Ousmane Tanor Dieng avait suscité de vives tensions au sein de sa formation politique (Ps). Lesquelles étaient liées au «vide juridique» noté dans les textes fondamentaux du parti autour de sa succession. Mais l’intérim sera finalement assuré par la première adjointe, Aminata Mbengue Ndiaye, en attendant le Congrès extraordinaire qui, jusque-là, tarde à se tenir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *