add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
juillet 4, 2020

Selon l’ancien ministre de l’Education nationale Kalidou Diallo : « Une année blanche, c’est 1095 milliards de francs CFA perdus »

Les conséquences économiques, en cas d’année blanche, sont énormes. Selon l’ancien ministre de l’Éducation nationale Kalidou Diallo, une année blanche, ce sont 1095 milliards de francs CFA qui seront perdus. Pis, alerte-t-il dans les colonnes du journal « L’Observateur » de ce jour, cela va engendrer un embouteillage au niveau des classes.

Et l’ancien ministre de l’Education nationale d’embrayer : « Par exemple, les 350 000 élèves du CI de cette année seront rejoints par 350 000 autres élèves l’année prochaine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *